Langues les plus difficiles à apprendre pour un hispanophone

idiomas dificil aprender
icon author Anna María
icon calendar Modifié
icon-time Temps de lecture 9 min.

Éléments à prendre en compte lors de l’apprentissage d’une nouvelle langue

Vous vous êtes déjà demandé quels sont les langues les plus difficiles à apprendre pour ceux d’entre nous qui parlent espagnol?

Lorsqu’il s’agit d’apprendre une nouvelle langue, il y a plusieurs éléments à prendre en compte qui rendront l’apprentissage plus facile ou plus difficile.

L’écriture, la grammaire et la prononciation sont les principaux facteurs, mais il faut aussi tenir compte des ressources disponibles pour l’apprentissage, de son isolement (si une langue n’a aucune relation avec une autre langue il sera plus difficile d’acquérir sa connaissance) et surtout de notre langue maternelle, car il sera plus difficile d’apprendre une nouvelle langue en fonction de la langue maternelle que l’on possède.

Une personne dont la langue maternelle est l’espagnol, par exemple, aura plus de facilité à apprendre l’italien ou le portugais que le russe, car la famille linguistique de ces deux langues est complètement différente.

Les 10 langues les plus difficiles à apprendre pour un hispanophone

L’apprentissage d’une nouvelle langue est toujours une aventure passionnante, mais certaines présentent des défis uniques qui mettent à l’épreuve nos capacités linguistiques et culturelles.

Qu’il s’agisse de systèmes d’écriture complexes, de prononciations énigmatiques ou de structures grammaticales complexes, ces langues se distinguent par leur caractère unique et leur difficulté.

Aujourd’hui, nous présentons les 10 langues les plus difficiles à apprendre pour les hispanophones, classées de la plus difficile à la moins difficile, en expliquant brièvement ce qui les rend si spéciales et pourquoi elles représentent un défi si fascinant.

  1. Chinois Mandarin: Cette langue est le summum de la difficulté en raison de son système d’écriture complexe, composé de milliers de caractères uniques. Il s’agit également d’une langue tonale, dans laquelle le sens des mots peut changer radicalement en fonction de l’intonation.
  2. Arabe: L’arabe présente un défi unique avec son écriture particulière et sa prononciation exigeante. En outre, sa structure grammaticale diffère considérablement de celle de l’espagnol, ce qui accroît la difficulté.
  3. Russe: l’alphabet cyrillique du russe, avec ses 33 lettres, est un premier obstacle. La grammaire russe, avec ses six cas grammaticaux, représente un défi supplémentaire pour les hispanophones.
  4. Japonais: Avec trois systèmes d’écriture différents (Kanji, Hiragana et Katakana) et une structure grammaticale unique, le japonais est un défi tant au niveau de l’écriture que de la syntaxe.
  5. Hongrois: cette langue se distingue par sa structure grammaticale et son vocabulaire, qui diffèrent grandement de ceux de l’espagnol, ce qui représente un défi de taille.
  6. Allemand: Bien qu’il partage des racines avec l’espagnol, l’allemand comprend des mots composés et une structure de cas qui peut être difficile à maîtriser.
  7. Grec: son alphabet et sa structure grammaticale distincts en font une langue difficile, bien qu’elle présente certaines similitudes linguistiques avec l’espagnol.
  8. Polonais: avec sa prononciation et ses cas grammaticaux compliqués, le polonais est une épreuve pour les hispanophones.
  9. Islandais: La complexité de la déclinaison et de la conjugaison, ainsi qu’un vocabulaire unique, font de l’islandais une langue difficile.
  10. Finnois: Il se distingue par sa structure grammaticale et son système de cas, qui diffèrent sensiblement de ceux de l’anglais.

Chinois mandarin

Apprendre le chinois mandarin peut être tout un défi pour quelqu’un qui parle espagnol en raison de ces idéogrammes mystérieux et de mots qui changent de sens en fonction de la manière dont ils sont prononcés.

C’est comme un casse-tête linguistique! Il a la réputation d’être une langue compliquée, bien que certains soutiennent que ce n’est pas le cas.

Arabe

Bien qu’il existe des variantes de la langue arabe, il est conseillé de commencer par l’arabe moderne ou MSA (Modern Standard Arabic) lors de son étude, car il vous permet de lire, écrire et communiquer dans tous les pays arabes.

Cela, associée à son alphabet complexe pour les latins, ainsi qu’à sa prononciation et sa structure de mots, font de l’étude de l’arabe un obstacle majeur à surmonter par rapport à de nombreuses autres langues.

idioma árabe

Russe

Le russe est une langue slave et une langue indo-européenne, bien qu’il partage des racines communes avec les langues latines, comme l’espagnol, il est très éloigné d’elles en termes de grammaire, vocabulaire et surtout de son alphabet, qui compte 33 lettres, dont certaines ont des équivalences approximatives en espagnol, tandis que d’autres sont complètement nouvelles pour les hispanophones.

Il existe différents systèmes de romanisation qui facilitent la transition pour les hispanophones en leur permettant de lire et d’écrire en russe en utilisant l’alphabet latin qui leur est plus familier.

Le russe est une langue suffisamment unique et difficile pour représenter un grand défi lors de l’apprentissage d’une nouvelle langue pour nous tous.

Japonais

Cette langue trouve ses racines en Chine et dans la langue chinoise. L’adaptation de cette langue par les Japonais a évolué pour devenir une langue complète.

Cependant, tout comme le chinois, le japonais est également une langue difficile à apprendre. Le fait que les racines des mots n’aient rien à voir avec notre culture signifie que presque rien ne nous semble familier, ajouté aux différents syllabaires et à l’utilisation de multiples particules, rendent le japonais très différent du nôtre et difficile à assimiler.

Hongrois

Le hongrois est considéré comme l’une des langues les plus complexes à maîtriser au monde, constituant un défi pour quiconque tente de l’apprendre sans que ce soit sa langue maternelle.

Elle provient des tribus qui habitaient les montagnes de l’Oural et appartient donc aux langues ouraliennes. C’est une langue non indo-européenne, et comme elle n’a aucun rapport avec nos langues latines, elle est encore plus difficile à apprendre.

Allemand

L’influence et la pertinence de l’allemand dépassent ses frontières géographiques, atteignant la Suisse, l’Autriche, le Liechtenstein, le Luxembourg et certaines parties de l’Italie et de la Belgique. Il a la même origine que l’anglais et est la deuxième langue germanique la plus parlée au monde.

Cette relation historique fait que les deux langues partagent certaines similitudes dans le vocabulaire et la structure grammaticale, bien qu’avec des différences notables de prononciation et d’orthographe.

L’allemand devient particulièrement difficile pour les latins en raison de sa grande complexité lors de la formation des mots (l’allemand a la capacité de créer des termes composés extrêmement longs pour décrire des concepts spécifiques) et de ses sons complexes à première vue pour nous (la présence de sons gutturaux et de consonnes combinées, comme «ch» ou «sch,» peut sembler étrange au début, ce qui peut nécessiter de la pratique et de la patience).

Grec

Une langue avec une histoire millénaire, elle est fascinante et complexe à parts égales. Son écriture, remontant à l’Antiquité, présente un alphabet unique qui a influencé de nombreux systèmes d’écriture européens.

Cette connexion historique, cependant, ne simplifie pas son apprentissage, car la grammaire et la syntaxe grecques sont remarquablement différentes de l’espagnol.

Comme l’une des langues les plus difficiles à apprendre pour un hispanophone, le grec moderne révèle un monde de conjugaisons verbales et de cas nominaux qui défient les normes des langues romanes. De plus, son vocabulaire, bien qu’il ait apporté de nombreux mots à l’espagnol dans des domaines tels que la science et la philosophie, nécessite une étude approfondie pour une compréhension et une utilisation correctes.

Au-delà de sa structure, apprendre cette langue signifie se plonger dans un héritage culturel profond. Tout comme l’islandais, il entretient un lien direct avec sa riche histoire littéraire et philosophique. Pour les amateurs d’histoire et de littérature, apprendre le grec est une porte ouverte aux textes classiques dans leur forme originale, offrant une perspective unique et immersive dans la culture et la pensée grecques.

Apprendre cette langue n’est donc pas seulement un défi linguistique, mais aussi une invitation à explorer l’un des piliers culturels de l’Occident.

Polonais

Cette langue appartient aux langues slaves et est parlée avec l’alphabet latin, mais avec l’utilisation de digraphes et de diacritiques supplémentaires.

Le polonais est principalement parlé en Pologne, mais il existe également des communautés polonophones dans diverses parties du monde.

Cette langue possède un système de consonnes très complexe et, bien qu’elle soit écrite dans notre alphabet, elle est très difficile à comprendre.

Islandais

La langue officielle de l’Islande est une langue synthétique flexionnelle, qui a une grande quantité de morphèmes par mot, rendant son étude très difficile pour ceux qui ne l’ont pas acquise comme langue maternelle.

Au fil des siècles, tandis que d’autres langues nordiques telles que le norvégien, le danois et le suédois subissaient des changements linguistiques et évoluaient, l’islandais est resté pratiquement figé dans le temps, principalement en raison de son isolement en tant qu’île aussi éloignée et isolée que l’Islande.

L’islandais est une langue qui valorise son patrimoine culturel et linguistique. Les Islandais sont fiers de leur capacité à lire des textes anciens dans leur forme originale.

Cependant, cette richesse historique et culturelle présente également des défis pour ceux qui souhaitent apprendre la langue, car ils doivent faire face à une complexité grammaticale et lexicale qui, à bien des égards, est unique dans le monde des langues.

Finlandais

Le finlandais, l’une des deux langues officielles de la Finlande avec le suédois, fait partie de la famille des langues finno-ougriennes, étroitement lié à l’estonien et, dans une moindre mesure, au hongrois.

Contrairement à d’autres langues européennes, il n’appartient pas à la famille indo-européenne, ce qui contribue à sa singularité et à sa difficulté pour ceux qui parlent espagnol.

Sa structure grammaticale, comprenant des cas et une forme unique de conjugaison des verbes, ainsi qu’un vocabulaire distinct, fait de l’apprentissage du finlandais un défi intéressant et complexe.

Langues les plus difficiles à apprendre : finlandés

LANGUE ADDITIONNELLE: Euskera

L’euskera est considéré comme une langue isolée, en fait, on dit que c’est la langue la plus ancienne d’Europe. Cela signifie qu’il n’est pas possible de recourir à des similitudes avec d’autres langues pour faciliter l’apprentissage, augmentant considérablement sa difficulté.

Suivez le lien suivant si vous souhaitez en savoir plus sur des curiosités sur l’euskera, ainsi que des expressions et du vocabulaire pour approfondir davantage votre apprentissage.

N’oubliez pas!!!

Avez-vous trouvé intéressant de connaître les langues les plus difficiles à apprendre? Partagez votre expérience dans les commentaires et n’oubliez pas de vous abonner pour ne pas manquer notre prochain article.

Vous pouvez télécharger nos applications disponibles pour traduire, apprendre des langues et voyager facilement: disponibles gratuitement sur Google Play et l’App Store d’Apple.

N’hésitez pas à visiter notre site Web de Talkao et à nous contacter pour toute question ou problème que vous pourriez avoir; et bien sûr, jetez un coup d’œil à l’un de nos articles du blog.

Rate this post
Category: Tags:
icon calendar publié

Anna María Vittoria CrivelliAnna María Linkedin icon Instagram icon Email icon

Anna est traductrice chez Talkao S.L. Elle est philologue, parle couramment l'anglais et a de l'expérience dans la traduction et l'interprétation. Auparavant, elle a travaillé comme agent de groupe et guide touristique, des fonctions qui lui ont permis d'affiner ses compétences en matière de médiation culturelle et de communication dans plusieurs langues telles que l'anglais, le français, l'espagnol, le portugais et l'italien.

Leave a Reply

Derniers articles

Expresiones en inglés para Viajes

Expressions en anglais pour les voyages

Apprenez les expressions en anglais pour les voyages et passez à l’étape suivante de votre aventure. Voyagez et communiquez avec facilité.

23 Fév 2024
Expresiones en inglés para negociaciones

Expressions en anglais pour les négociations

Découvrez 10 expressions en anglais pour les négociations pour communiquer avec confiance dans le monde des affaires – Ne les manquez pas!

Comment traduire du texte avec l’appareil photo de votre téléphone portable

Méthodes pour traduire du texte avec l’appareil photo de votre téléphone. Utilisation de la technologie de reconnaissance et de la RA.